Petit court métrage très intéressant car il sollicite l’imaginaire de chacun dans la perception de ce que peut représenter l’objet de l’addiction (petite boule dorée) la démarche de désir/ recherche de plaisir  qui conduit vers lui et suite à la “lune de miel”  du départ bien sûr le parcours addictif avec ses affres de plus en plus terribles. Vision cependant un peu “sombre” car Il manque peut être à cela l’issue lumineuse possible au delà des fausses promesses du produit dans un dépassement de l’addiction mais surtout des problématiques qui la sous tendent au travers d’un travail personnel mais aussi dans un recours aux aides extérieures.